• Anne Xuan-Lan Nguyen & Antoine Etcheverry

Résumé d’évènement: Séance d’information CaRMS du département d'ophtalmologie de l’Université Laval


Source: Département d'ophtalmologie de l'Université Laval

Le département d'ophtalmologie de l’Université Laval a organisé une rencontre informative pré-CaRMS en ligne le 7 janvier dernier. Dr Serge Bourgault (directeur de programme), Dre Marie-Ève Légaré (cheffe de section universitaire) et Dr Louis-Étienne Marcoux ont présenté le programme de résidence, puis répondu aux questions des étudiants. L’événement s’est terminé par une séance de discussion informelle entre le chef résident et les étudiants.


Voici quelques faits saillants de la rencontre:

  • La formation en ophtalmologie s’effectue dans les milieux suivants du CHU de Québec : CHUL, Hôpital l’Enfant-Jésus et Hôpital Saint-Sacrement. D’autres milieux sont agréés pour le programme, notamment le Centre hospitalier universitaire Hôtel-Dieu de Lévis (CHAU).

  • Les résidents ont accès à 6 blocs opératoires dédiés à l’ophtalmologie à l’hôpital Saint-Sacrement (5 pour les cataractes/cornée/glaucome et 1 pour la rétine), au bloc général pour l’oculoplastie et à un grand nombre de salles cliniques, ce qui permet une absence de hiérarchie et donc une excellente exposition chirurgicale et clinique. Il y a une salle de bloc opératoire dédiée à l’ophtalmologie pédiatrique au CHUL.

  • Le département d’ophtalmologie est équipé de technologie de pointe (EyeSi, microscopes et banques d’yeux pour pratiquer).

  • Les 15 résidents sont bien encadrés et soutenus par une trentaine de patrons (ratio de 2 patrons par résident) en plus d’avoir leur propre salle.

  • Il y a toujours 2 patrons attitrés à la clinique d’urgence à Saint-Sacrement. Ceux-ci prennent les appels de jour pour les résidents, qui eux, prennent la relève les soirs et les fins de semaine.

  • Les gardes sont distribuées de façon égale durant les premières années de la résidence en ophtalmologie. Il y a moins de gardes en R5 afin de permettre aux étudiants de bien étudier pour l’examen du Collège royal.

  • La maîtrise de la langue française est un prérequis.

  • Le programme collabore avec beaucoup de chercheurs fondamentaux et le directeur de la recherche est très actif. Les résidents ont 20 jours dédiés à la recherche par année. Ils présentent leurs projets à la journée annuelle de recherche en R2 et en R4. Ils sont encouragés à finaliser leurs projets de recherche en R5 et à les soumettre pour publication.

  • Les résidents ont aussi la possibilité d’effectuer des stages en région, et de faire de l’enseignement à travers des ateliers éducatifs pour les étudiants en médecine.


Anne Xuan-Lan Nguyen, étudiante en deuxième année de médecine à McGill, est la directrice exécutive du Groupe étudiant canadien d'intérêt en ophtalmologie. Antoine Etcheverry, étudiant gradué de la promotion 2020 de médecine de l’Université de Sherbrooke, actuellement en fellowship de recherche prérésidence en cornée à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, est un représentant du Groupe étudiant canadien d'intérêt en ophtalmologie.